Options pour la certification

Reconnue par

Option

Fréquence des audits

Caractéristiques

Entrée en vigueur

Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments du gouvernement canadien

A1
Certification individuelle

Tous les 4 ans - Un audit prévu sur place.

L'exploitant pourrait aussi être choisi aléatoirement pour subir un audit au cours de l'année 2, 3 ou 4 du cycle.

Première année du cycle - Audit sur place par l'organisme de
certification (OC) de tierce partie.

Chaque année - Si l'exploitant n'est pas choisi pour un audit aléatoire, il
doit effectuer une autoévaluation et faire une déclaration sous serment.

Chaque année - L'OC (tierce partie) examine les déclarations et les autoévaluations.

1 avril 2017

Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments du gouvernement canadien A2
Certification individuelle

Tous les 4 ans - Audit sur place (prévu ou aléatoire).

Un maximum de quatre ans entre les audits sur place. Si l'exploitant est sélectionné pour un audit aléatoire, la date prévue d'audit sera étendue sur quatre ans à compter de la date de l'audit aléatoire.
La première année du cycle est toujours un audit prévu par l'organisme
de certification (OC).

Chaque année - Si l'exploitant n'est pas choisi pour un audit aléatoire, il
doit effectuer une autoévaluation et faire une déclaration sous serment.

Chaque année - L'OC (tierce partie) examine les déclarations et les autoévaluations.

1 avril 2017

Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments du gouvernement canadien A3   
Certification de groupe
Chaque année - Audit interne, par le groupe, d'au moins 25 % des
exploitations agricoles membres.

Sur 4 ans - Audit interne par le groupe de toutes les exploitations.

Chaque année - Audit interne par le groupe du système de gestion et des principales installations.

Tous les 3 ans - Audit par l'OC (tiers) du système de gestion du groupe, des principales installations et échantillonnage des exploitations agricoles.
Chaque année – Les 75 % des exploitations agricoles restantes
doivent effectuer une autoévaluation et faire une déclaration sous serment.

Chaque année – Le groupe doit passer en revue les déclarations et les autoévaluations.

Le groupe doit gérer son système de gestion interne. Il agit comme OC auprès de ses membres.

Le système de gestion du groupe est vérifié par un OC externe (tierce partie).

1 avril 2017

Reconnu par GFSI*

Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments du gouvernement canadien

B
Certification de groupe

Chaque année - Audit interne, par le groupe, de toutes les exploitations membres, des installations centrales et du système de gestion.

Chaque année - Audit par l'OC (tierce partie) du système de gestion du
groupe.

Chaque année - Audits au hasard par l'OC des principales installations et des exploitations agricoles.

Le groupe doit gérer son système de gestion interne. Il agit comme OC auprès de ses membres.

Le système de gestion du groupe est vérifié par un OC (tierce partie).

L'option B constitue une approche qui est basée sur les exigences relatives à la certification de GLOBALG.A.P.

1 avril 2017

Reconnu par GFSI*

Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments du gouvernement
canadien

C
Certification individuelle

 

Audit annuel

Audit annuel sur place par l'OC (tierce partie)

Conforme aux exigences comparatives

Coût plus élevé que pour les options A en raison du nombre plus élevé d’audits

1 avril 2017

Reconnu par GFSI* pour le remballage et le commerce en gros

Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments du gouvernement canadien
D
Remballage, commerce en gros et courtage
 Audit annuel Audit sur place par l’OC (tierce partie)

Conforme aux exigences comparatives (pour le remballage et le commerce en gros)

1 avril 2017


* Les options de certification B et C, et l'option D pour le remballage et le commerce en gros du programme CanadaGAP® ont été officiellement reconnues conformes aux exigences de l’Initiative mondiale pour l'innocuité alimentaire (GFSI- Global Food Safety Initiative).