Fumier, compost, thé de compost et autres sous-produits2017-11-27T15:16:59-04:00
Est-il acceptable d’épandre des boues d’épuration (biosolides), telles quelles ou incorporées dans un produit, sur les sites de production? Peut-on utiliser le produit final d’un processus qui consiste à réduire la présence d’éventuels dangers dans les boues d’épuration ou tout produit contenant des boues d’épuration?2017-10-27T10:00:55-04:00

D’après la définition de CanadaGAP, les boues d’épuration englobent les biosolides municipaux. La section 4.1 du Guide mentionne que « la personne responsable n’achète ou n’utilise PAS de boues d’épuration sur tout site de production destiné à la culture de fruits et légumes frais, même pendant les années de rotation des cultures ». Ainsi, le programme CanadaGAP considère l’utilisation de boues d’épuration ou de tout produit contenant des boues d’épuration comme une pratique inacceptable.

En général, les processus particuliers visant à réduire les dangers dans les boues d’épuration ou les produits contenant des boues d’épuration consistent à éliminer les agents pathogènes ou à diminuer leur concentration à un niveau acceptable. Cependant, les agents pathogènes ne constituent pas la seule source de préoccupation. Les boues d’épuration peuvent aussi contenir d’autres produits potentiellement dangereux, dont les contaminants d’intérêt émergent (CIE), qui comportent des risques pour la santé en raison de leur composition chimique. Les CIE comprennent, entre autres substances, des produits pharmaceutiques, des hormones humaines naturelles ou synthétiques, des produits chimiques industriels (par ex., les esters phtaliques, les produits ignifuges au brome, les substances organiques perfluorées, les alkylphénols éthoxylés et les composés d’ammonium quaternaire) et des produits de soins personnels (par ex., les insectifuges, les écrans solaires, les parabènes, les siloxanes organiques, les produits assouplissants et les agents blanchissants fluorescents). De plus, de nombreuses incertitudes subsistent encore au sujet de ces produits, et les niveaux de dangerosité potentiels des produits finis sont encore inconnus. Par conséquent, il est nécessaire d’attendre les résultats d’analyses scientifiques plus approfondies avant de déterminer si l’utilisation des boues d’épuration sera acceptable.