Tous les participants au programme doivent effectuer un audit interne de toute l’exploitation annuellement. Le calendrier de l’audit interne est important afin que l’exploitation puisse assurer qu’ils ont complété le Guide de salubrité des aliments, et avoir suffisamment de temps pour effectuer les changements nécessaires.

L’audit interne doit être effectué en tant que pré-audit, juste avant l’audit actuel sur place des activités de la saison actuelle (c.-à.-dire, avant l’audit sur place réalisé par l’organisme de certification). Selon la Section 24 du Guide de salubrité des aliments de CanadaGAP, l’audit interne peut être complété à l’aide de la liste de contrôle d’autoévaluation, la liste de contrôle de l’audit CanadaGAP, ou en utilisant les services d’une tierce partie. Les questions sur la liste de contrôle doivent être répondues pendant le déroulement des activités principales relatives au programme de salubrité alimentaire de l’exploitation (par exe. la récolte, l’emballage, l’entreposage, la livraison, etc.). Ceci permet à l’exploitation d’évaluer s’ils ont tous les éléments applicables requis et qu’ils sont prêts pour leur audit sur place.

Pour les options A1 et A2 : Si une exploitation est inscrite à l’option A1 ou A2 et qu’un audit sur place n’est pas cédulé, ils doivent compléter la liste de contrôle d’autoévaluation CanadaGAP et faire parvenir un exemplaire à l’organisme de certification. Ceci sert en tant qu’audit interne de l’exploitation. Pour de plus amples informations, veuillez visiter : https://www.canadagap.ca/fr/audit-checklist/self-assessment/

mai 27th, 2019 at 10:06